AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

On va pouvoir discuter •• PV : Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

MessageSujet: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Dim 21 Mar - 20:31

    Un coup d'oeil sur ma montre m'indiqua qu'il était une heure du matin. Je soupirais d'ennuis, je n'avais pas envie de venir mais j'avais accompagné une amie qui au final était restée avec moi... dix minutes ? Le temps de commencer à draguer et d'aller danser. Moi je n'avais ni envie de draguer, ni envie de danser. Juste envie de rentrer chez moi et de dormir. Pourquoi est-ce que je l'avais accompagné ? Je ne servais à rien ici surtout que je n'avais pas envie de m'amuser. Je jetais un rapide coup d'oeil tout autour de moi et je m'arrêtais sur mon amie en train de danser avec quelqu'un. J'étais certaine que si je partais maintenant elle ne remarquerai mon absence que lorsqu'il serait l'heure de partir. Pour l'instant elle était bien trop occupée, elle avait l'air de s'amuser. Finissant mon verre, j'en commandais un autre et regardais à nouveau ma montre. Quoi ? Ça ne faisait que cinq minutes que je l'avais regardé. C'était long. Très long. C'était décidé, je partais. J'enverrai un sms à mon amie pour la prévenir que je partais sans elle, une fois que je serai dehors. Je m'apprêtais à me lever quand j'aperçus Noah pas très loin de là où j'étais. Finalement je restais assise, je pouvais peut-être rester encore un peu ? Comme il était à quelques pas de moi mais qu'il était maintenant dos à moi, je décidais de l'appeler :

    « Noah ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah S. Ashmors

avatar
If you seek me, you find me.


Masculin


I Want More
HUMEUR:
0/0  (0/0)
MY RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Dim 21 Mar - 21:17

Après une journée plutôt longue remplie de cours ennuyants et inintéressants, je m'étais dirigé vers la boite de nuit à une heure du matin. A présent, j'étais devant le comptoir, avec un verre de champagne à la main. J'étais de dos au serveur et j'inspectai les lieux avec mes yeux qui cherchaient une fille assez jolie avec qui passer la soirée. Personne en vue pour l'instant. Je bus une gorgée lorsque devant moi, à sept mètres, se présentait une jeune fille d'une vingtaine d'années avec une mini-jupe ainsi qu'un décolleté. J'avais déjà hâte de lui enlever ses vêtements pour lui faire l'amour toute la nuit. Je me levai alors de mon siège, en ayant toujours mon verre à la main. Mais lorsque je me mis debout, une personne me reconnut apparemment, puisqu'elle m'appela par mon prénom. De cette jolie voix mélodieuse, je pouvais donc la reconnaitre. Ce n'était autre que Jessica, ma meilleure amie mais aussi mon ex. J'étais plutôt content que nous nous sommes pas perdus de vue, car généralement les couples qui se déchirent, s'évitent ensuite.

Après m'avoir appelé, je me retournai en souriant, et m'approchai d'elle. Une fois devant, je la pris dans mes bras et lui dis :

- Jessica! Comment vas-tu?

Finalement, je ne baiserai pas cette nuit. Ou peut-être que si..

_________________

Kiss me, I dream of that. I love you, my amor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Dim 21 Mar - 22:30

    Alors que je m'apprêtais à partir puisque j'étais en train de mourir d'ennuis, j'aperçus Noah. Finalement j'allais encore rester un peu. Je l'appelais puisqu'il ne m'avait apparemment pas vu. Il se retourna vers moi, en souriant, puis s'approcha. Comme à son habitude, il me serra dans ses bras pour me saluer et me demanda comment j'allais.

    « Bien. Je m'ennuyais à ne rien faire mais maintenant que tu es là, je ne risque plus de m'ennuyer. Et toi, ça va ? »

    Si il était ici, c'était pour une raison évidente. Il n'avait pas changé et il cherchait toujours à draguer les filles pour coucher avec et les jeter le lendemain. J'avais eut la chance - enfin, si on pouvait appeler ça une chance - qu'il ne me jette pas au bout d'une nuit, on avait eut une relation un peu plus sérieuse avant qu'il ne finisse quand même par me jeter. Bien que l'on soit resté tout de même meilleurs amis. Bref, si ça se trouve en l'appelant, je l'avais empêché d'aller draguer une jolie fille qui se trouvait ici mais c'était le dernier de mes soucis.

    « Alors quoi de neuf pour toi ? »

    Oh non, je n'allais pas le laisser partir juste après qu'il m'ait simplement salué. J'avais envie de lui parler, de passer du temps avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah S. Ashmors

avatar
If you seek me, you find me.


Masculin


I Want More
HUMEUR:
0/0  (0/0)
MY RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Dim 21 Mar - 22:53

J'étais à deux doigts de draguer une jeune fille aussi splendide que sa tenue, mais une voix que je reconnaissais que trop bien m'interrompit dans mon élan. Quand je sus qui c'était, je fus presque content. A vrai dire, cela m'avait empêché de faire une connerie, de coucher avec n'importe qui. Il va falloir un jour que j'arrête, pour pouvoir sortir avec Salène. Car je veux pour une fois, avoir une relation durable avec elle, donc sans la tromper, ce qu'elle apprécierait guère. Mais je ne sortais pas encore avec elle, alors je pouvais en profiter avant d'être en couple. Sauf que je l'aimais, et c'est comme si je la trompais déjà, même si nous sortions pas encore ensemble.

J'avais enlacé Jessica puis lui avais demandé comment elle allait. D'un ton calme, elle me répondit qu'elle s'ennuyait mais maintenant que j'étais ici, elle ne risquait plus de s'ennuyer puis elle posa la même question. Je lui répondis alors :

- Je vais bien. Tu es venue seule ce soir?

Je lui demandai cela au cas où elle était avec Peter, son petit ami. Car je n'avais pas tellement envie de le croiser, tout simplement parce qu'il est un peu jaloux que je traîne avec mon ex. Puis curieuse comme elle est, Jessica me demanda s'il y avait des news de mon côté. Je lui répondis alors :

- Je vais bientôt sortir avec Salène, je pense. Du moins, je ressens quelque chose de fort pour elle. Et toi, avec Peter, ça se passe bien?

Je finis par m'assoir à côté d'elle, en buvant mon verre à cul sec, d'une vitesse impressionnante.

_________________

Kiss me, I dream of that. I love you, my amor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Dim 21 Mar - 23:21

    Noah m'enlaça rapidement pour me saluer tout en me demandant comment j'allais. Je lui répondis que j'allais bien même si je m'ennuyais mais que cela allait changer puisqu'il était là maintenant. Lui retournant la question, il me répondit qu'il allait bien et il demanda si j'étais venue seule. Oui, d'où le fait que je m'ennuyais à mourir. Enfin je n'étais pas venue tout à fait seule puisqu'il y avait mon amie mais elle était occupée donc j'étais seule. Et je ne pouvais compter sur Peter pour m'accompagner ces temps-ci. Il avait soi-disant toujours quelque chose à faire ou alors il n'avait pas envie de sortir. D'ailleurs ça commençait à sérieusement m'énerver. J'avais un petit ami et je ne le voyais que rarement...

    « Nan, j'suis avec une amie. »
    Lui dis-je en la désignant d'un geste de la tête. « Et Peter n'a pas voulu m'accompagner. » En prononçant ma dernière phrase, on entendait au son de ma voix que ça m'énervais qu'il ne soit pas avec moi.

    Afin de discuter un peu avec lui, je lui demandais ce qu'il y avait de nouveau pour lui. Je l'écoutais parler tout en buvant une gorgée dans mon verre, je faillis presque m'étrangler en entendant qu'il avait l'intention de sortir avec une fille. J'étais plus que jalouse là, j'étais en colère alors qu'on était plus ensemble et qu'il faisait ce qu'il voulait. Parfois, j'étais tellement jalouse que ça en devenait chiant. Il vint s'asseoir à côté de moi tout en me demandant si ça allait bien avec Peter.

    « C'est super pour toi. »
    On sentait que je n'étais pas du tout sincère dans ce que je disais, je n'arrivais jamais à cacher mes émotions en parlant mais là pour le coup je m'en fichais. « Super bien. Je n'ai jamais été aussi heureuse je crois. » Alors là j'étais nulle. C'était loin d'aller super bien & j'étais heureuse mais comme je sentais qu'il me délaissait, j'allais mal. Pourquoi j'avais dis ça ? Juste pour essayer de le rendre jaloux ? Pourtant je savais très bien que ça ne servait à rien.

    Ayant finit mon verre et voyant que lui aussi, j'essayais d'oublier qu'il m'avait dit qu'il aimait une autre fille et lui demandais en souriant ;

    « Un autre verre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah S. Ashmors

avatar
If you seek me, you find me.


Masculin


I Want More
HUMEUR:
0/0  (0/0)
MY RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Dim 28 Mar - 0:26

Je demandai à Jessica si elle était venue seule ce soir, au cas où Peter était tout prêt de nous. Heureusement pour moi, Jessica était sortie avec une amie. D'ailleurs elle me la montra de son doigt. Quand je vis la bombe à quelques mètres de moi, je faillis sauter de mon canapé pour aller danser avec. Mais ma meilleure amie était à mes côtés et en plus elle s'ennuyait, raison de plus pour rester assis. Je souris tout de même, un peu béat, devant la créature sublime qui dansait sensuellement contre les autres garçons. Dire que je pourrai être à leurs places, ça me foutait la rage.
Jessica avait l'air autant énervé que moi, quand elle me déclara que Peter n'avait pas eu envie de l'accompagner. Inquiet, je lui demandai :

- Ah. Pourquoi? Il était peut-être fatigué.

Puis elle me demanda si il y avait des nouveautés de mon côté. Mise à part Salène, rien. Donc je lui expliquai le cas de Salène, avec qui je ne sais pas trop comment m'y prendre. Rapidement, je lui retournais la question. Tout d'abord, elle me dit que c'était super pour moi, mais j'entendis dans sa voix comme de la lassitude, comme si elle s'en fichait de ce que je disais. Puis elle me dit qu'elle n'avait jamais été aussi heureuse, j'en fus presque jaloux. Ce qui veut dire qu'elle était plus heureuse avec Peter, qu'avec moi. Etais-ce peut-être un mensonge? Dans ce cas-là, j'aimerai bien le savoir.

- Est-ce un mensonge? Tu ne m'as pas l'air si épanouie que ça..

J'espérais qu'elle me réponde que oui, bien que je ne veux que son bonheur. Je venais de finir mon verre, ainsi que Jessica, c'est pourquoi sans doute, elle me demande si je voulais un autre verre. Comment pouvais-je refuser? D'un signe de tête positif, je lui répondis :

- Oh oui! Je te l'offre. Que veux-tu?

Je savais ce que j'allais prendre. Une manzana à la pomme, mon alcool préféré; fort mais qu'on a envie sans cesse de boire, sans s'arrêter. Et durant cette soirée, je sais que c'est ce que je ferai. Boire, boire, et encore boire. Jusqu'à ce que ma vue se trouble, que ma mémoire ne soit plus qu'un trou noir.

_________________

Kiss me, I dream of that. I love you, my amor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Jeu 1 Avr - 13:45

Noah me demanda si j'étais venue seule. Oui et non. J'étais avec mon amie mais nous n'étions pas resté ensemble depuis le début de la soirée. Elle était venue là pour s'amuser et elle s'amusait. Moi je n'étais venue que pour l'accompagner et pour éviter de rester enfermée chez moi. Je lui répondais donc que Peter n'avait pas voulu m'accompagner et que j'étais avec une amie. Vu la façon dont Noah regarda mon amie, je voyais de suite qu'il ne changeait pas mais il reste tout de même avec moi. Puis il me demanda pourquoi mon petit ami n'avait pas voulu venir, précisant qu'il était peut-être fatigué. Je haussais les épaules pour lui montrer que je ne savais pas, bien que j'en doutais.

« Je sais pas, tu as peut-être raison, il devait être fatigué. »

Enfin, je n'avais pas vraiment envie de parler de lui. Je lui demandais donc ce qu'il y avait de neuf pour lui. Il me parla d'une fille - Salène - avec qui il voulait sortir. Immédiatement j'étais jalouse. Je ne voulais pas voir Noah avec quelqu'un d'autre, non je voulais le voir avec moi. Il me demanda également comment ça se passait avec Peter. Je commençais par lui répondre que c'était super pour lui. Même si dans ma voix on entendait très bien que je n'étais pas sincère. Puis à mon tour je lui répondis que ça allait super bien, que je n'avais jamais été aussi heureuse. Simplement pour essayer de le rendre jaloux mais c'était stupide et immature de ma part. Comme si ça allait le rendre jaloux, c'était finit entre nous, pourquoi serait-il jaloux ? Je n'étais plus rien d'autre qu'une amie pour lui maintenant. Il me demanda si je mentais parce que je n'avais pas l'air très épanouie. Je détestais ne pas savoir mentir.

« Non, c'est juste qu'en ce moment on se voit pas trop mais sinon ça va très bien avec lui. »

Nouveau mensonge mais pas grave. De toute façon pour moi, ce sujet était clos. Je n'avais pas envie de parler de mon petit copain à mon ex petit copain que j'aimais toujours, je trouvais ça... bizarre. Essayant de changer de conversation, je lui demandais si il voulait un autre verre - comme lui et moi avions terminé le notre. D'un signe de tête il me répondit que oui avant de préciser qu'il me l'offrait et de me demander ce que je voulais.

« Je sais pas... La même chose que toi. »

Si j'avais bonne mémoire, il prenait souvent la même chose, c'était un alcool fort et c'était bien ce dont j'avais besoin maintenant. Et puis jusqu'à présent je n'avais presque rien bu, du moins rien de bien fort. Puis histoire de continuer de parler, je lui dis en souriant :

« Alors tu sors toujours autant, toi ? »


Ce n'était pas un reproche, au contraire, lui il sortait, lui il savait s'amuser - bien qu'un peu trop parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah S. Ashmors

avatar
If you seek me, you find me.


Masculin


I Want More
HUMEUR:
0/0  (0/0)
MY RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Ven 2 Avr - 20:57

Jessica était venue avec une de ses amies qui en passant, était jolie. Je pensais qu'elle était accompagné de son petit ami Peter avec qui je ne suis pas très ami. Mais non, je m'étais trompé. Il n'avait pas voulu venir, mais je ne savais pas tellement la raison; et je m'en fichais tout compte fait. Elle me dit qu'il était peut-être fatigué. Une raison à laquelle je ne croyais pas trop. Peter n'est pas du genre à être fatigué.
Lorsqu'elle me demanda ce qu'il y avait de nouveau de mon côté, je répondis que j'aimais Salène et directement, je ressentis dans sa voix, comme de la jalousie. J'avais également remarqué qu'elle me mentait quand elle m'a dit que Peter et elle se voyaient rarement, c'est pour ça qu'ils sont un peu éloignés. Mais souvent, je me trompe et m'imagine des choses, c'est pourquoi je n'y fis pas plus attention et je ne posai aucune question, par peur de l'embêter mais surtout de paraitre ridicule si je m'étais trompé.
En tout cas, si elle avait un problème avec Peter, j'aimerai bien qu'elle me le dise, pour que je l'aide, même si parfois je ne peux rien faire. Tout ce que je veux avant tout, c'est son bonheur. Cette fille mérite vraiment d'être heureuse, quoique ça m'a dégouté quand elle m'a dit qu'elle n'avait jamais été autant heureuse. Notre relation n'avait peut-être pas tant compté. Mais en entendant ça d'une ex, la jalousie vient toujours.

Lorsque tous les deux eûmes finis nos verres, elle me proposa d'en acheter des autres. Je lui dis alors, tel un gentleman, que je lui offrais puis lui demandai ce qu'elle désirait. Elle me répondit qu'elle voulait la même chose que moi. Un alcool fort, à la pomme, qui vous fait perdre la tête en seulement quatre verres. J'en avais déjà pris un, il en manquait plus que trois. Mais je m'inquiètai pour le cas de Jessica, je ne voulais pas qu'elle soit saoule, c'est pourquoi je la prévenus :

- Je te préviens. C'est un alcool fort que je prends toujours. Donc.. tu risques de plus rien comprendre à ce qu'il se passe.

En plus, ça me semblait assez étrange qu'elle en veuille. Peut-être qu'elle avait un problème. Ou alors, n'était-elle peut-être pas consciente de ce qu'elle allait consommer. Il y a bien sûr la manzana, mais également de la drogue que je consomme régulièrement. Je ne voulais pas qu'elle plonge dans cela. Je lui offrirai donc qu'un verre. Avant d'aller chercher la commande, elle me demanda si je sortais toujours autant. Souriant, je répondis :

- Ouais bien sûr. Tu me connais, alcool et sexe, ça n'a pas changé.

Après notre quelques paroles échangées, je finis par dire :

- Bon je reviens.. Tu peux m'attendre dans la chambre 3? En haut à gauche? Ca sera mieux pour parler. Là, on est obligés de crier.


En fait, c'était pour prendre ma drogue plus facilement. Sur notre canapé, c'était impossible, trop de gens avec des portables étaient autour; ils pourrait facilement appeler la police et là, je serai très mal. Ensuite, je me dirigeai vers un dealer que je connaissais que trop bien et nous échangeâmes discrètement nos produits. Je lui donnai 120 euros pour quelques substances que je garderai précautionneusement chez moi.
Je me dirigeai ensuite vers le bar, tout en voyant Jessica partir en haut. Quelques garçons levaient la tête mais ne la suivaient pas pour autant. Je pris les deux verres remplis de manzana à la pomme et montai en haut, à la chambre dites précédemment. Je tendis le verre et me dirigeai vers le bureau. Je posai la cocaïne et fis une ligne pour pouvoir l'aspirer plus facilement. Je m'approchai alors de la poudre blanche et respira le contenant par le nez, mais pas tout, pour me donner de l'énergie avec le reste durant la soirée. Je pivotai ensuite la tête vers Jessica en lui demandant :

- Tu as déjà essayé?

Spoiler:
 

_________________

Kiss me, I dream of that. I love you, my amor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Sam 3 Avr - 21:43

Nous parlions rapidement de qui m'accompagnait puis il me raconta qu'il aimait Salène, ce qui me rendit jalouse. Je savais que ça risquait de se voir mais temps pis. La conversation arriva alors sur Peter et moi. Je lui racontais n'importe quoi en lui disant que tout allait bien, que c'était simplement que je ne le voyais plus trop. Si il croyait en mon mensonge tant mieux puisque j'avais envie de parler d'autre chose.

Je lui proposais de prendre un autre verre puisque nous avions tout deux finit le notre. Il me demanda ce que je voulais tout en précisant qu'il me l'offrait. Je réfléchis un instant avant de lui répondre que je voulais la même chose que lui. Il me prévint que c'était un alcool fort et que je risquais de ne plus rien comprendre à ce qui se passe. J'avais donc bonne mémoire, il buvait toujours cette alcool fort à base de pomme. Je me contentais de haussais les épaules, je voulais comme lui, peu importe que c'était fort et peu importe les effets. J'en avais besoin et envie, oublier un peu tout ce que j'avais envie d'oublier me ferait surement du bien.

Histoire de continuer à discuter avec lui, je lui demandais si il sortait toujours autant. Il me répondit que oui, toujours alcool et sexe, ce qui me fit sourire. Il n'avait donc pas changé, pourquoi aurait-il changé d'ailleurs ? C'était le Noah que j'avais connu et que je connaitrai surement encore longtemps. Sauf si il décidait de changer pour cette Salène. Bref, je préférais m'enlever tout de suite ces idées de la tête, oublier qu'il m'avait dit qu'il était amoureux d'une autre fille. Ensuite Noah me demanda d'aller l'attendre en haut dans la chambre 3 pendant qu'il allait chercher les verres parce qu'il trouvait que se serait mieux pour parler, au lieu d'être obligé de crier.

« Tu as raison. » Me contentais-je de répondre.

Il se leva pour aller je ne sais où. Je le regardais un instant avant de me lever à mon tour, je me dirigeais vers les escaliers afin de monter dans la chambre que je trouvais facilement. J'attendis qu'il revienne, tranquillement assise, regardant autour de moi. Lorsqu'il revint, je pris le verre qu'il me tendit, lui se dirigea vers le bureau. J'en bu une rapide gorgé. Je ne savais pas ce qu'il était entrain de faire mais j'en avais une petite idée. Je me levais doucement et me mis derrière lui, à quelques pas pour regarder ce qu'il faisait. Il tourna la tête vers moi, et me demanda si j'avais déjà essayé. Je commençais par secouer la tête avant de répondre :

« Non mais... Mais il y a un début à tout. »

Pourquoi ne me ferait-il pas essayer après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah S. Ashmors

avatar
If you seek me, you find me.


Masculin


I Want More
HUMEUR:
0/0  (0/0)
MY RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Dim 4 Avr - 15:50

Jessica me proposa de prendre un second verre, puisque les notre étaient déjà vides. Je me levai donc, lui disant que je lui offris. Avant d'aller les chercher, je lui demandai ce qu'elle désirait boire. Elle me répondit la même chose que moi. J'hésitai tout de même à lui acheter la même chose; puisque c'est un alcool fort qui vous fait perdre la tête en quelques minutes. Même en l'ayant prévenu, elle ne refusa pas. Je ne pouvais pas l'en empêcher. Mais je savais qu'elle allait insister, alors sans rechigner, j'obéis. Mais je m'inquiétai quand même, peut-être qu'elle se sentait vraiment mal. Dans ce cas, j'allai lui demander une fois qu'on serait tranquillement en haut. Je lui dis d'aller en haut et que je la rejoindrai dans quelques minutes. Je l'aperçus monter avec une classe habituelle; celle qui fait d'elle quelqu'un de supérieure aux autres. Quant à moi, j'allai vers un homme pour prendre de la cocaïne contre une somme d'argent égale à 120 euros. Je mis le sachet dans la poche de ma veste, pris les deux verres que le serveur avait posé sur le comptoir et montai en haut pour rejoindre Jessica.

Une fois là-haut, je lui tendis son verre et se précipita à boire une gorgée. De mon côté, je m'assis sur le siège d'un bureau, y posai mon récipient ainsi que la poudre blanche appelée cocaïne. Je la respirai, tout en prenant soin d'en garder un peu pour la fin de la soirée mais aussi pour chez moi, quand je serai en manque. Je sentais Jessica me fixer de ses yeux marrons, c'est pourquoi je pivotai la tête, lui demandant si elle avait déjà essayé. Elle me dit que non mais qu'il y avait un début à tout. Je répondis alors :

- Très bien. C'est mieux pour toi. N'essaye jamais, okay?

Je voulais bien qu'elle boive durant la soirée, mais pas se droguer; jamais je n'accepterai ça. Moi-même, cela me détruit jour par jour. Seulement, je ne peux pas m'arrêter, tout comme la cigarette. Depuis la mort de mon meilleur ami, j'ai plongé dans ça car je ne savais plus quoi faire; personne n'était là pour moi.. Je me suis donc isolé avec ce substances. Mais maintenant, je regrette. Cependant, je suis accro à ça, et je ne peux rien y faire. Tous les jours, je suis obligé d'en consommer; sinon je deviens fou et encore plus agressif que je le suis déjà. Alors, je ne veux pas que Jessica vive la même chose, c'est pourquoi je ne lui donnerai jamais ce genre de choses.

_________________

Kiss me, I dream of that. I love you, my amor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Mar 6 Avr - 11:06

Comme il me l'avait demandé, je montais dans la chambre afin que nous puissions parler sans être obligé de hurler. Quelques instants avant je lui avais proposé de prendre un autre verre, il me demanda ce que je voulais et précisa qu'il me le payait. Je lui répondis donc que je voulais le même chose que lui. Il me mit en garde, disant que c'était un alcool fort. N'étais-je pas assez grande pour savoir ce que je voulais boire ? De toute façon, comme je ne répondis rien, il savait que si il ne me payait pas le verre que je voulais, j'allais insister et si lui ne voulait pas me le payer, je le ferai moi-même. Bref, j'attendais bien gentiment en haut, assise, qu'il arrive. Je le vis revenir plutôt rapidement et il me tendit le verre, je bus de suite une gorgé. Noah, quant à lui, se dirigea vers un bureau et y déposa son verre ainsi qu'une autre chose. Je me doutais de ce que c'était mais n'en n'était pas certaine. Doucement je me levais pour voir ce qu'il faisait, j'étais à quelques pas derrière lui.

Il tourna la tête afin de me regarder avant de me demander si j'avais déjà essayé. Je secouais la tête puis lui répondit que non mais il y avait un début à tout. Et c'était vrai non ? Déjà pourquoi refuserait-il de m'en donner ? Ce que je pouvais faire ou ce qui pouvait m'arriver lui importer peu au fond non ? Noah me répondit alors que c'était très bien et qu'il fallait que jamais je n'essaye. Attendait-il une réponse de ma part ? Du genre que je n'essayerai jamais ? Il avait tord si c'était le cas, j'avais l'intention d'essayer et maintenant même. Il n'avait donc pas l'intention de m'en donner ? Très bien. J'allais faire ce que je savais faire par dessus tout. Être chiante, essayer de le forcer par tout les moyens à m'en donner. Ce n'était pas mon genre de renoncer à quelque chose. Personne ne me faisait changer d'avis. Même pas Noah. Je finissais mon verre d'un coup - ce qui me fit assez drôle puisque je n'étais pas vraiment habituer à beaucoup boire et là c'était beaucoup d'un coup - et m'approchais de lui, jusqu'à être à ses côtés.

« Si tu refuses de m'en donner, je retournerai en bas et je trouverai quelqu'un qui m'en vendra, tu sais bien que ce n'est pas l'argent qui me manque pour en acheter. »

J'étais plus que sérieuse. Et il devait le savoir, il devait me connaitre depuis le temps. Quand je disais quelque chose, je n'étais pas du genre à reculer. J'allais vraiment aller en acheter si il refusait de m'en donner. Je me fichais qu'il ne voulait pas que j'essaye, il ne pouvait pas faire grand chose si je voulais vraiment en prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah S. Ashmors

avatar
If you seek me, you find me.


Masculin


I Want More
HUMEUR:
0/0  (0/0)
MY RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Mar 6 Avr - 12:11

Après avoir pris ma drogue qui me permettait de tenir encore dans ce monde et les deux verres remplis de manzana à la pomme, je montai en haut afin de rejoindre Jessica, ma meilleure amie. Elle était sur le lit, assise, m'attendant sans doute. Je lui tendis un des verres qui lui appartenait désormais. Puis je m'installai convenablement sur le siège du bureau de sorte à être à l'aise pour pouvoir aspirer la poudre blanche par le nez, que j'avais posé sur la table quelques secondes auparavant. Je sentais les yeux de Jessica me fixer. Peut-être était-elle surprise? Non, je ne pensais pas, elle avait l'habitude de me voir me droguer. Quand on sortait ensemble, j'étais déjà sous la dépendance de cette substance et je devais en consommer une fois par jour, alors par moments, il se trouvait que j'étais avec elle pendant ma manœuvre. Sauf qu'avant, elle ne me demandait jamais d'essayer, alors peut-être que désormais elle en avait déjà aspiré, qui sait? C'est pourquoi je lui demandai et elle me répondit que non mais qu'il y avait un début à tout. Malheureusement, elle avait un peu trop cru, je ne lui donnerai jamais cela. C'était tout de même ma meilleure amie, une de mes exs, et je tiens à elle bien plus qu'à n'importe qui. Alors si on lui faisait du mal ou si lui arrivait une chose par ma faute - comme se droguer, elle pourrait ensuite y être accro, eh bien, je m'en voudrai toute ma vie. D'un ton sec, je lui alors que c'était très bien et qu'elle ne devrait jamais essayer. Mais d'un air sérieux, ça se voyait à sa tête qui ne faisait pas le moindre sourire, elle me répondit que si je refusais, elle irait en bas en chercher. Pour moi, c'était presque une menace. Dans tous les cas, elle se droguerait aujourd'hui, ce soir-même. A cause de moi. Tout simplement, parce qu'elle m'avait vu en prendre alors voilà, elle voulait également essayé. Je m'en voulais à mort. Puis de ma main, je lui attrapai le bras, avec force, elle ne pouvait plus se détacher, je lui faisais peut-être mal mais là, je m'en fichai. De mes yeux bleu azur, je la regardai dans les yeux, avec un regard presque méchant mais d'autant plus sérieux que le sien :

- Écoute, je veux pas que tu plonges dans ça. Une fois que tu en as pris une fois, tu deviens accro. Alors s'il te plaît Jessica, fais pas la même connerie que moi.

Puis en voyant que je la tenais avec une force impressionnante, je lui dis :

- Si tu me le promets pas, je ne te lâcherai pas.

Moi aussi je savais la menacer. Je ne voulais que son bien, et son bien, c'était sans la drogue.

_________________

Kiss me, I dream of that. I love you, my amor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Mar 6 Avr - 17:06

Je finissais d'un seul coup mon verre et je m'approchais de Noah. Il ne voulait donc pas que je me drogue, il ne voulait jamais que je commence ? Et comment pourrait-il m'en empêcher ? Peut-être pourrait-il se soir, pourquoi pas un autre jour mais il ne pourrait pas m'en empêcher chaque jour où j'en aurais envie. Puisqu'il refusait de m'en donner, je le menaçais d'aller en acheter en bas, l'argent ne me manquait pas et j'étais capable de le faire. J'étais on ne peut plus sérieuse en disant ça et il devait le voir, le savoir. Je n'étais pas du genre à dire quelque chose si je ne le fais pas ensuite, oh ça non. Je m'apprêtais à partir afin d'aller vraiment chercher de la drogue en bas mais avant même que je n'ai le temps de bouger, il m'attrapa le bras. Il serrait vraiment fort mais je m'en fichais, je ne lui promettrai rien du tout. Je pouvais être très têtue lorsque je le voulais et là je l'avais décidé. Il n'allait pas pouvoir me tenir ainsi toute la nuit pour ne pas que j'aille voir la personne qui lui a vendu ça. Il me regarda dans les yeux, il essayait surement de me convaincre, puis il me répondit qu'il ne voulait pas que je plonge dans ça, il ne voulait pas que je devienne accro comme lui. J'essayais de dégager mon bras mais comme ça ne servait apparemment à rien, je répondis :

« Je ne te promettrai rien du tout, je fais ce que je veux. Si je n'en prends pas ce soir parce que tu m'en empêche, je le ferai un autre jour mais tu ne pourras pas m'en empêcher indéfiniment alors lâche-moi, tu me fais mal. »

Je n'étais pas du genre à lui promettre un truc si j'allais faire le contraire après, autant le prévenir que quoi qu'il fasse je ferai ce que j'ai envie de faire. Bien que là, mentir ne me dérangerait pas plus que ça et d'ailleurs je réfléchissais à quoi lui dire pour qu'il me lâche. Peut-être n'aurais-je pas du lui dire que j'allais me droguer un jour ou l'autre, ce n'était surement pas le genre de truc qui allait le faire me lâcher mais bon ce qui était dit, était dit. Je pouvais toujours faire semblant d'avoir compris qu'il ne fallait pas que je me drogue, lui demander d'aller me chercher un verre et j'en profiterai ? Ou j'irais me chercher un verre et j'en achèterai une fois en bas, lorsqu'il pensera que je suis partie chercher à boire. Mais je doutais qu'il soit aussi stupide de me croire, d'un coup comme ça. Bref, j'avais tout le temps d'y réfléchir. Je le regardais à nouveau dans les yeux et sans y réfléchir je me mis à sa hauteur afin de l'embrasser. Déposant mes lèvres sur les siennes, j'étais certaine qu'il me lâcherait pour au moins me repousser. Bien que je me croyais assez forte pour le laisser me repousser sans que ça ne me fasse rien, j'avais eut tord, rien que de sentir ses lèvres contre les miennes, me donner envie de continuer à l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah S. Ashmors

avatar
If you seek me, you find me.


Masculin


I Want More
HUMEUR:
0/0  (0/0)
MY RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Mer 7 Avr - 14:52

Jessica insistait en me disant qu'elle ne me promettait rien et qu'elle faisait ce qu'elle voulait. Elle ajouta même qu'elle le ferait un jour ou l'autre et de la lâcher car je lui faisais mal. Elle avait un problème ou quoi? Elle ne comprenait donc pas ce que je ressentais chaque jour? Je ne vis que grâce à ces substances, j'y suis rattaché. Jessica pourrait vivre sans ça, et elle serait capable de foutre sa vie en l'air en quelques minutes! Mais où est donc passé sa tête? Elle ne réfléchissait pas à ce qu'elle disait, ce n'était pas possible. Ou était-elle déjà bourrée? En si peu de temps, non, je ne pense pas. Peut-être que si. Elle m'embrassa et rien que le contact de ses lèvres me donna des frissons. Etrange comme sensation. Cela faisait longtemps que je n'avais pas gouté à ses lèvres. Mais je ne pouvais pas vis à vis de Peter, qui n'est certes pas mon ami mais bon. Sans la lâcher, je la repoussai tout de même un petit peu en lui disant, d'une voix inquiète :

- Jessica, à quoi tu joues?

J'avais compris son petit jeu, elle avait essayer de faire en sorte que je la lâche mais c'était raté. J'étais peut-être un dragueur et je pouvais embrasser tout ce qu'il bouge, certes, mais je n'étais pas con à ce point-là. Alors, je déserrai ma main de son bras mais me précipitai rapidement vers la porte, avant même qu'elle y aille. Je me mis contre, pour qu'elle n'y sorte jamais. Comme ça, durant la soirée, elle ne pourra jamais aller en bas, ce qui veut dire qu'elle ne pourrait jamais avoir de la drogue. Peut-être qu'elle en consommerait un autre jour, mais ça ne sera pas ce soir. Pas ici, avec moi. Jamais. D'un ton amusé, je lui dis :

- Raté.

Mais je redevins sérieux en disant :

- Je ne veux que ton bien Jessica. Mais la drogue ne résout rien, crois moi. J'y ai cru pendant un bon moment, mais regarde ce que je suis devenu. Tu vas devenir comme moi ensuite, c'est ça que tu veux?

J'étais devenu un homme qui se droguait, buvait à longueur de journée et fumait. A cause de ça, je suis devenu un garçon répugnant, méchant, égoïste et méprisant. Je saute tout ce qu'il bouge, insulte qui je veux quand je le souhaite, et je frappe. Un vrai violent. Tout ça à cause d'une seule chose; la mort de mon meilleur ami Quentin. Alors je ne voulais pas qu'un problème la rende aussi mal pour qu'elle se mette à se droguer, tout comme moi qui ait plongé dans cela juste parce que je croyais que ça allait me rendre le sourire. En fait, ça n'a fait qu'empirer. Jessica avait sans doute un problème, et au fond de moi je le connaissais. Son faux sourire de toute à l'heure en disant qu'entre elle et Peter tout allait bien, ce faux sourire montrait tout. Je la connaissais par cœur, je savais que c'était le coupable. Je lui dis alors :

- Ne le laisse pas pourrir ta vie ainsi. Jessica, je t'ai connue plus forte. Plonge pas dans ça à cause de lui. Okay?

Je lui souris puis m'approchai d'elle en caressant sa joue. La porte était fermée derrière moi. Mais je n'y étais plus dessus. J'espérai l'avoir fait changé d'avis. De toute manière, je pouvais très vite la rattraper.

_________________

Kiss me, I dream of that. I love you, my amor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Mer 7 Avr - 22:51

Jamais je n'allais lui promettre quoi que ce soit à propos de la drogue, je voulais en prendre et maintenant. Pourquoi ? C'était tellement stupide, j'étais tellement stupide. Je ne savais pas très bien pourquoi, d'un coup, je réagissais comme ça. Je ne comprenais pas trop ce qu'il m'arrivait et à vrai dire je ne cherchais pas vraiment à comprendre. Après avoir dis que je ne lui promettrai rien, je lui demandais de me lâcher parce que pour commencer ça faisait vraiment très mal et ensuite je devais - non, je voulais - redescendre pour faire ce que j'avais dis. Sans vraiment y réfléchir, je me mis à sa hauteur afin de l'embrasser. J'avais cru que je pouvais l'embrasser sans qu'aucun de mes sentiments ne refassent surface mais en l'embrassant ma seule envie fut de continuer de l'embrasser encore et encore. Mais comme je me l'imaginais, il me repoussa sauf qu'il ne me lâcha pas. Il me demanda alors à quoi je jouais, il avait même l'air inquiet. Tiens, c'était la meilleure ça.

« Quoi ? Monsieur est inquiet ? Ne me dis pas que ça t'emmerde que je t'embrasse, tu sautes sur tout ce qui bouge alors pourquoi tu m'as repoussé ? Je suis plus assez bien pour toi, c'est ça ? »

Je disais n'importe quoi mais j'étais en colère, malheureuse, mes pensées étaient confuses, j'avais envie de partir et en même temps rester près de lui, être dans ses bras comme avant, bien que ce n'était plus vraiment possible, j'avais quelqu'un, il aimait une autre fille, il ne m'aimait plus, pourquoi continuais-je d'espérer ? Je ne savais plus très bien ce que je disais en faite et pourtant je n'avais pas encore suffisamment bu pour être complétement saoule. Puis il me lâcha, je croyais qu'il allait enfin me laisser tranquille, me laisser faire ce que je voulais mais avant même que je n'ai eut le temps de faire le moindre pas, il se déplaça rapidement jusqu'à la porte afin de se mettre devant et donc de me bloquer le passage. Je me passais la main sur mon bras, là où il m'avait tenu tout en le regardant, ce qu'il pouvait m'énerver là. Il me lança un "raté", il était vraiment amusé ? Non apparemment puisqu'il retrouvera très rapidement son sérieux pour me dire qu'il ne voulait que mon bien, que la drogue ne réglait rien. Il y avait cru et je le croyais. J'avais envie de tout oublier, quoi de mieux - enfin du moins je le pensais - que l'alcool et la drogue ? Il ajouta que j'allais devenir comme lui avant de me demander si c'était ce que je voulais. Il avait raison, je ne voulais pas devenir quelqu'un d'autre. Je voulais juste rester moi-même mais je voulais tellement oublier mes problèmes et que tout s'arrange. Que tout aille mieux. Même rien qu'un instant. Je relevais la tête lorsqu'il reprit la parole, me disant de ne pas le laisser me pourrir la vie, qu'il m'avait connu plus forte. Il s'approcha alors de moi me caressant la joue. Je pouvais désormais sortir même si je doutais qu'il me laisserait faire. De plus je n'étais plus très certaine de ce que j'avais envie de faire. Je fis doucement un pas en arrière afin que sa main ne touche plus ma joue puis je relevais la tête pour lui dire :

« Qu'est-ce que tu me raconte ? Il n'est pour rien dans tous ça. C'est ta faute. Tous a toujours été de ta faute. Je suis heureuse avec Peter, je te l'ai déjà dis. Maintenant laisse moi passer, je vais me chercher un verre, je te promets que je n'irais rien chercher d'autre. »

J'étais injuste, je le savais mais pourtant je n'ajouterai rien pendant une seconde. Devais-je m'excuser ? Mais en même temps, je ne voulais pas qu'il sache que ça allait mal avec Peter - même si je ne me faisais pas d'idée, je savais très bien que ça se voyait, se sentait. Bref, je voulais vraiment aller me chercher un verre, j'en avais besoin. Puis il avait réussi à me convaincre à propos de la drogue... du moins un peu. J'étais désolée de lui avoir dit que tout était sa faute, j'avais honte de tout lui mettre sur le dos alors qu'il ne voulait que mon bien, je n'arrivais pas à m'excuser mais j'étais désolée, ça se lisait dans mes yeux maintenant et j'espérais qu'il le voyait, je ne voulais pas qu'il m'en veuille malgré tout ce que je lui faisais voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah S. Ashmors

avatar
If you seek me, you find me.


Masculin


I Want More
HUMEUR:
0/0  (0/0)
MY RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Ven 9 Avr - 22:58

Jessica ne voulait pas me promettre qu'elle n'allait pas se droguer, alors ma seule solution pour l'instant était de tenir son bras pour qu'elle n'aille pas en bas en acheter. Je ne réussirai jamais à la persuader, voilà ce que je me disais dans ma tête. Jessica était une vraie tête de mule et désirait toujours avoir ce qu'elle voulait. Alors, je n'étais pas prêt à réussir. Comme je l'indiquais auparavant, Jessica désire toujours avoir ce qu'elle veut et est même prête à tout pour l'obtenir. C'est pourquoi, elle m'embrassa. Même si ce baiser me plaisait, je la repoussai tout doucement, sans la lâcher pour autant. C'est vrai que sa technique n'était pas mauvaise. Elle me connaissait bien et elle savait aussi que rien qu'un baiser pouvait faire de moi un vrai con. Sauf que là, j'avais bien compris son petit jeu. Je lui demandai à quoi elle jouait, elle me répondit alors énervée : "Quoi ? Monsieur est inquiet ? Ne me dis pas que ça t'emmerde que je t'embrasse, tu sautes sur tout ce qui bouge alors pourquoi tu m'as repoussé ? Je suis plus assez bien pour toi, c'est ça ?". Elle était bête sur ce coup-là. Comme si elle n'était plus bien pour moi; elle était carrément supérieure! Elle ne se rendait pas compte de ce qu'elle disait. A cet instant, j'aimerai bien l'embrasser de nouveau mais je me retins car j'aimais Salène mais aussi parce qu'elle était avec Peter. Mais elle avait raison sur une chose; je sautais bien sur tout ce qu'il bouge. Je lui répondis ensuite, gentiment contrairement à elle :

- Oui, je saute bien sur tout ce qu'il bouge. Et pourtant, toi.. Ce n'est pas la même chose. Tu as ma meilleure amie Jessica et tu sors avec Peter!

Je me levai de mon siège afin d'atteindre la porte et me coller à celle-ci tout en lâchant la main de ma meilleure amie. Je souris, amusé, disant que son coup était raté. Mais je repris mon sérieux en l'avertissant que si elle se droguait, elle deviendrait comme moi. Et je n'étais pas du tout un exemple. Tout ce que je peux souhaiter aux gens; c'est de ne pas être comme moi. Je suis un homme méchant. A cause de la drogue, cigarettes, alcool. Mais la cause de tout ça est bien mon meilleur ami. Je voulais juste la prévenir qu'un petit problème pouvait déclencher la consommation de ces substances. Dont son petit ami Peter, qui devait être son problème. Elle me mentait en me disant que tout allait bien avec lui; je le savais, je la connaissais beaucoup trop. C'est pourquoi je lui dis, d'une voix assez inquiète qu'il ne fallait pas qu'elle plonge dans ce genre de choses à cause de lui et que je l'avais connu plus forte que cela. C'était vrai, à l'époque, quand je sortais avec; elle n'aurait jamais pris ces substances. Elle n'en aurait jamais envie. Alors soit elle avait un problème, soit elle n'était pas totalement consciente. Elle me répondit qu'il n'y était pour rien dans tout ça et que c'était de ma faute, que tout a toujours été de ma faute. Elle ajouta qu'elle était heureuse avec Peter et que je devais la laisser passer parce qu'elle allait se chercher un autre verre. Mais elle me promit qu'elle ne prendrait rien d'autre. J'étais bouche bée. Ma faute? Pourquoi donc? Je ne comprenais pas grand chose ce qui expliquait mon froncement de sourcils. Je demandai alors :

- De ma faute? Pourquoi?

J'étais peut-être bête de ne pas comprendre mais pourtant j'avais beau me redire ses paroles dans ma tête, cogiter, je ne comprenais pas grand chose. Puis me souvenant qu'elle voulait un verre, je lui dis :

- Vas-y. Prends en moi un s'il te plaît. Mais fais gaffe, je te surveille.

Je préférais la prévenir au cas où elle avait toujours en tête d'acheter de la drogue. J'espérais que non en tout cas. Peut-être que je ne l'avais pas assez persuadé... De toute manière, je me mettrai dans les escaliers afin de mieux l'observer. Si elle en prenait, j'interviendrai.
Je poussais alors la porte tout en l'ouvrant pour que Jessica sorte de la chambre dans laquelle nous étions.

_________________

Kiss me, I dream of that. I love you, my amor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah Sam 10 Avr - 23:17

Pourquoi lui promettre une chose alors que je n'étais pas certaine de pouvoir respecter cette promesse ? Autant lui dire tout de suite que je n'avais pas l'intention de changer d'avis, non ? Si sa seule solution pour me retenir c'était de me tenir par le bras, je lui souhaitais bonne chance. Il allait peut-être pouvoir le faire cinq minute, pourquoi pas une heure ou deux mais toute une nuit, je ne pense pas. Surtout que je pouvais très bien me droguer demain ou même un autre jour, sans qu'il ne soit là. Pour le moment, je voulais qu'il me lâche pour tout de même essayer de descendre en acheter. Ce qui me vint en premier en tête - idée stupide je l'accorde - fut de l'embrasser. Je le fis donc, espérant qu'il me lâche mais au lieu de ça il me repoussa. Je savais qu'il allait me repousser mais je pensais qu'il allait aussi me lâcher malheureusement pour moi, il ne le fit pas. De plus en l'embrassant j'avais encore plus envie de continuer à l'embrasser, comme avant. Il me demanda à quoi je jouais. Il m'avait énervé, il s'inquiétait vraiment pour moi ? Et pour quelles raisons ? Je lui demandais alors pourquoi il m'avait repoussé alors qu'il sautait sur tout ce qui bouge, ajoutant que je n'étais plus assez bien pour lui. Lui gardait son calme, il me répondit gentiment que oui il sautait bien sur tout ce qui bougeait & que pourtant ce n'était pas pareil avec moi, que j'étais sa meilleure amie et qu'en plus j'étais avec Peter. Pourquoi il revenait toujours à parler de Peter ? Ne savait-il pas parler d'autre chose ? Et puis dire que j'étais sa meilleure amie n'était pas une bonne excuse, d'après moi évidemment. Je me calmais un peu en lui répondant :

« Tu ne parles même pas à Peter, qu'est-ce que ça pourrait bien te faire si je le trompais ? »

Il se leva et me lâcha afin d'aller se mettre devant la porte pour que je ne puisse pas sortir. Il m'avertissait, me disant que je ne devais pas devenir comme lui à cause d'un problème. Et si j'en avais envie ? Si j'avais envie d'être comme lui ? Si je voulais ne plus être moi-même. Parce que Noah n'était plus lui-même. Je connaissais l'autre Noah, celui qui n'était ni violent, ni méchant. Il pensait que mon problème était Peter, il n'avait pas tout à fait tord mais je ne voulais pas lui donner raison. Pour rien au monde. Il me connaissait trop, comme il l'avait dit, il m'avait connu plus forte. Mais j'avais perdu cette force, je ne voulais plus avoir la force de rien, je voulais simplement m'amuser et oublier. Je ne voulais pas qu'il mette tout sur le dos de Peter, je ne voulais pas qu'il pense que j'étais incapable d'avoir une relation stable - après tout si il m'avait quitté, peut-être étais-ce de ma faute. Alors sans trop savoir ce que je disais, je lui mettais tout sur le dos, disant que tout était de sa faute & que ça avait toujours été comme ça, j'étais heureuse avec Peter. J'ajoutais aussi que je voulais passer pour aller me chercher un verre, lui promettant de ne pas me droguer. Son petit discours m'avait à moitié convaincu. Du moins pour l'instant, d'ici demain peut-être aurais-je à nouveau changé d'avis. Il fronça les sourcils, apparemment il ne comprenait pas pourquoi je l'accusais de tout. Il me demanda d'ailleurs pourquoi. J'étais désolée de tout lui mettre sur le dos & je ne savais pas vraiment quoi répondre. Je me contentais de soupirer, il ajouta que je pouvais aller prendre un verre et il me demanda de lui en prendre un mais il précisa qu'il me surveillait. Ce n'était pas comme si j'allais partir en courant après avoir acheté de la drogue. et répondre :

« Laisse tomber » Commençais-je par dire pour ne pas m'expliquer sur le fait que j'avais dis que tout était sa faute puis j'ajoutais : « Tu ne me fais pas confiance ? Enfin surveille-moi si ça t'amuse. »

Bon d'accord arrivé en bas, il se pouvait très bien que j'ai envie de finalement acheter de la drogue mais il m'avait convaincu... un peu. Et puis je n'avais pas envie de ne pas respecter la promesse que je lui avais faite. Il poussa la porte afin que je puisse sortir. Je sortie donc et descendis les escaliers lentement. Une fois en bas, je commandais d'abord un verre pour moi que je bus assez rapidement tout en regardant si je voyais pas mon amie, elle avait du partir ou alors elle était je ne sais où avec je ne sais qui et je ne préférais pas le savoir. Je regardais tout le monde autour de moi, puis je me retournais vers les escaliers. Je lui avais promis de ne rien prendre donc je n'allais rien prendre. Je commandais les deux verres - la même chose que le verre que Noah m'avait payé juste avant - puis je regardais autour de moi. Une fois les verres servit et en main, je me dirigeais vers les escaliers - histoire que je ne sois pas encore plus longue que je ne l'étais déjà - afin de les remonter & de retourner dans la chambre pour tendre le verre à Noah. Je n'avais pas été aussi têtue que d'habitude, j'avais fait ce que Noah m'avait demandé ; ne rien prendre d'autre que de l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: On va pouvoir discuter •• PV : Noah

Revenir en haut Aller en bas

On va pouvoir discuter •• PV : Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK UNIVERSITY :: NEW YORK CITY :: • LE QUEENS • :: BOITE DE NUIT-